Synthèse des facteurs culturels et du comportement en ligne 3

Le début de la fin… de 2012!

Nous voilà aux portes du mois de décembre, et de la fin de la session dans mon cas! L’occasion se présente donc plutôt bien de faire une petite synthèse de la progression de ma vision sur les facteurs culturels qui influencent le comportement en ligne des consommateurs et internautes.

Je vous propose donc un tableau qui récapitule plusieurs facteurs, en rappelant certains exemples qui ont été mentionnés et quelques pistes de solutions qui s’offrent aux gestionnaires web qui souhaitent intervenir sur ces facteurs. J’ai également ajouté ma perception du niveau de difficulté que les solutions représentent, à la fois au niveau budgétaire et opérationnel, le risque qu’une intervention ne porte pas les fruits escomptés (le risque d’échec) et le risque encouru par l’inaction face à ce facteur. Ma perception est basée sur l’expérience que j’ai eu avec plusieurs clients avant de commencer la maîtrise, les meilleures pratiques vues en classe, un bon nombre de lectures reliées au sujet dans l’actualité ainsi que de plusieurs observations confirmées scientifiquement dans des études lues pendant la session.

L’échelle de difficulté représente la difficulté à trouver des outils et le niveau d’investissement requis, en temps, en technologie, en développement ou en argent qui aident à la réalisation de la tâche à accomplir ainsi que le degré d’incertitude qui peu persister par rapport au facteur malgré les efforts  déployés pour préparer la meilleure stratégie. La plupart des outils nécessaires à l’amélioration de problématiques reliées à ces facteurs existent dans des données publiques, quoique vous pourriez être favorisés en y ajoutant vos propres données et des analyses pertinentes.

Dans le même ordre d’idée, le risque d’échec d’une intervention reflète le degré d’incertitude probable de l’intervention peu importe le niveau de recherche et de travail accompli et le risque d’inaction représente en quelques sortes les chances que l’entreprise passe à côté de quelque chose sans agir spécifiquement sur ce facteur. Dans bien des cas, aucune action précise ne sera faite, mais selon le gros bon sens plusieurs facteurs sont «estimés» localement, ce qui est en quelque sorte mieux que rien.

Si vous souhaitez que je vous fasse part d’outils ou de méthodes qui pourraient vous aider, ne soyez pas gênés, je ne les ai pas inclus pour ne pas être limitatif.

Finalement, avant de passer au tableau, gardez en tête que plusieurs facteurs sont appellés à se transformer à travers les prochaines années, je pense notamment à la langue et à la culture d’origine, où le pays visé sera de moins en moins garant de la culture qui y est représentée, à la langue qui bénéficie de plus en plus de traducteurs intégrés gratuits (Google Chrome l’offre déjà) et aux sites populaires qui peuvent changer en l’espace de quelques mois.

 Tableau résumé de certains facteurs majeurs qui influencent le comportement en ligne

Ajustement par l’entreprise

Facteur culturel Exemples Comment

Difficulté

Risque
Langue - You really need one?
– Yo no hablo francés!
– Ես չեմ խոսում ֆրանսերեն
- Traduire son contenu
– Faciliter l’accès à un traducteur complet

Facile

-Échec : Faible
-Inaction : Élevé
Type de culture d’origine - Individualiste
– Socialiste
- Ajuster la stratégie de communication

Difficile

-Échec : Faible
-Inaction : Moyen
Rapport technologique - Adoption des téléphones intelligents- Connexions à Internet - En tenir compte lors de la planification de la stratégie et des résultats
– Observer les données disponibles à cet effet

Moyen

-Échec : Faible
-Inaction : Moyen
Préférences de navigation - Menu à gauche ou droite, barre de recherche, etc. - Expérimentation A/B, Sondages, Benchmarking, etc.

Moyen

-Échec : Moyen
-Inaction : Élevé
Signification des couleurs - Blanc = Pureté en occident, deuil au Japon, etc. - Personnaliser le contenu selon les facteurs sociodémographiques

Difficile

-Échec : Faible
-Inaction : Élevé
Rapport à la vie privée - Communiste
– Capitaliste
- Améliorer, créer une politique de confidentialité

Difficile

-Échec : Élevé
-Inaction : Élevé
Influence des pairs - Avis d’expert, d’un proche, etc. - Intégrer des fonctionnalités facilitant le partage entre les pairs (communauté Facebook, zone témoignage, etc.)

Facile

-Échec : Faible
-Inaction : Élevé
Adoption de sites particuliers - Facebook, Baidu, Google+, Yahoo, LinkedIn, etc. - Observer les données disponibles
– Ajuster les stratégies de placement média

Facile

- Échec : Faible
– Inaction : Faible
Fêtes et traditions - Noël, Jour de l’an, Black Friday, Thanksgiving - Préparer les promotions en fonction de l’ensemble de la cible, non seulement l’entourage immédiat

Facile

- Échec : Faible
– Inaction : Local, faible, sinon moyen
Motivation de l’utilisation du web - Chine = Information
– États-Unis = Divertissement
- S’assurer d’avoir des fonctionnalités répondants aux motifs les plus répandus

Moyen

- Échec : Moyen
– Inaction : Moyen
Motif d’abonnements aux marques - Divertissement, intérêts, nouveautés, réponses, etc. - S’assurer de fournir un contenu cohérent avec sa marque ET un motif principal

Moyen

- Échec : Moyen
– Inaction : Élevé
Contenu populaire - Images, textes, vidéos, jeux, etc. - Développer le contenu le plus approprié pour la cible, pas seulement le budget

Difficile

- Échec : Moyen
– Inaction : Élevé

J’espère que vous avez apprécié ces quelques mois de rédaction de ma part, ils sont probablement les premiers d’une longue série, ce qui m’amène à solliciter vos commentaires sur la qualité de mon écriture, du contenu que je mets à vos dispositions, des sujets choisis, bref de quoi que ce soit qui pourrait m’aider à mieux vous informer. Je rendrai probablement disponible un sondage de rétroaction sur le blogue prochainement, mais je privilégie une approche un peu plus personnalisée, alors faites-moi part de vos impressions!

3 thoughts on “Synthèse des facteurs culturels et du comportement en ligne

  1. Répondre Patrick Bourgoin nov 29,2012 14 h 31 min

    Salut Phil,

    Première visite sur ton site (via ton post sur facebook). Première impression sur le visuel: vraiment bien! épuré, clair, simple, mais ça fait très bien la job! Le contenu semble très intéressant. J’ai pris connaissances de quelques billets et ton style d’écrire convient parfaitement au blog. Belle inititative. Si tu post sur facebook tes prochains sujets, je vais probablement revenir sur ton blog. Est-ce que l’initiative du blog c’est dans le cadre de ton travail ou de l’école? Bonne continuation !

    • Répondre Philippe Bussières nov 29,2012 15 h 10 min

      Salut Patrick,
      En réponse à ta question, c’est dans le cadre d’un cours que j’ai créé le blogue et que j’ai abordé cette thématique, par contre je crois bien que je n’aurais plus besoin de cours pour me motiver à le tenir à jour, sur cette thématique là et possiblement sur d’autres en lien avec le e-commerce.

      Merci pour les commentaires c’est apprécié!

  2. Répondre Benoît fév 1,2013 22 h 06 min

    Salut Philippe, très intéressant comme wrap up. Si je peux ajouter quelque chose, je crois que le SEO est un enjeu de taille pour les sites multi-langues et les sites de même langue mais de pays différents (ex. site britanique vs américain).

    Le plus gros défi est généralement le « duplicate content » qui doit être contrôlé, c.-à-d. qu’il faut spécifier dans le header des pages où se trouve le contenu traduit ou spécifique à la région.

    Ex. Une entreprise vend un produit uniforme à travers le monde. Il est disponible, avec le même contenu à l’exception du prix, sur http://en-us.bigsite.com/product, http://en-gb.bigsite.com/product et http://en-ca.bigsite.com/product.

    Aux yeux de Google, le contenu est le même donc les pages sont en soit disant compétition une envers l’autre. http://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?hl=en&answer=189077

    D’autres considérations SEO incluent le besoin de réseaux de distribution de contenu (CDN – Content delivery networks) ou l’utilisation de serveurs dans le pays-même pour assurer une bonne vitesse du site (assez important pour le SEO) et pour que les moteurs de recherche comprennent l’aspect local du contenu.

    En plus de spécifier la région ciblée dans les outils des moteurs de recherche (ex. Google Webmaster Tools – pas certain si c’est possible dans Bing Webmaster Tools).

    Et de penser à la structure et aux contenus alternatifs des sitemaps.

    Bref, le SEO est un gros défi pour les sites d’envergure.

    Autre ressource: http://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?hl=en&answer=182192

    Nice blogue en passant!

Leave a Reply to Benoît Cancel Reply

  

  

  

Current ye@r *