Le web au service de l’enseignement

L’université Khan, pour ceux qui, comme moi, n’en avait pas entendu parler, est une université en ligne à but non-lucratif fondée par Salman Khan, diplômé de Harvard et du MIT.

Son mode d’opération est simple, utiliser des capsules vidéos tutoriels accompagnées de quiz et de jeux pour améliorer, globalement, le niveau de connaissances de base de la population mondiale.

Beau défi n’est-ce pas… Comment est-ce que cela peut fonctionner?

Selon Alexa, les pages vues sur youtube représentent 3,65% de l’ensemble des pages vues sur le web en une journée et ce n’est pas le seul endroit où du contenu vidéo est disponible.

Le maître de cérémonie a donc créé de toute pièce près de 3 000 de ces vidéos, qui ont été vues à plus de 200 millions de reprises par en moyenne 10 millions d’étudiants par année.

C’est devenu la plus grande école de la terre et elle ne compte que 37 employés et un budget de 7 millions par année.

Alors que cela fait bien des années que les gouvernements cherchent des solutions pour augmenter les performances académiques, l’utilisation du web, plus précisément des vidéos, a permis à un seul homme de mieux s’adapter aux cultures (les vidéos ont été traduits jusqu’en 24 langues par des volontaires) que les différentes initiatives gouvernementales.

Selon vous, est-ce qu’il s’agit seulement de la pointe de l’iceberg? Est-ce que le futur de l’éducation ne tient que sur ce type d’établissement? Il faut dire que dans ce cas-ci il s’agit de connaissances et concept de base, qu’en est-il des notions plus approfondies?

Lire l’article sur comment un enseignant a été chercher 10 millions d’étudiants.

Leave a Reply

  

  

  

Current ye@r *