Jeu et culture ne font plus qu’un! 1

League of LegendsSi vous avez lu certains de mes articles précédents, vous avez vu que les composantes principales d’une culture sont la langue, les valeurs et les normes (lois) suivis de ses membres, les institutions qui la chapeaute et son patrimoine. En ce sens, il serait donc possible d’attribuer une culture à n’importe quel type de communauté qui aurait l’ensemble de ses caractéristiques.

C’est ce que nous pouvons observer dans l’univers des jeux vidéo depuis l’arrivée de World of Warcraft il y a bientôt 10 ans. Qu’est-ce qui fait qu’un jeu puisse générer une fidélité aussi importante auprès de sa clientèle? Dans le cas de World of Warcraft, il s’agissait du 4e volet de la série, ainsi dire qu’ils (à la fois Blizzard et les fans de la série) ne commençaient pas à la case départ. Nous pouvons remarquer que, dans ces univers, chaque objet, chaque personnage, chaque endroit, chaque périodes, tout  possède un historique, une description, une personnalité bien à eux (près de 100 000 pages dédiées à l’univers). C’est grâce à cet environnement riche, à la limite du nôtre mais sans frontières, que les joueurs (aux environs de 18 millions à son plus haut et 9 millions actuellement) se retrouvent et parlent avec un seul et unique langage, celui du jeu, avec quelques variations près.

L’entrée en scène de la culture dans les jeux vidéo remonte à plus loin que ça (pensons à Mario Bros), mais ne permettait pas aux joueurs de vivre l’expérience en communauté, ce que permet maintenant les jeux multijoueurs en ligne. Dans le même ordre d’idée, en tant que premier grand succès culturel du jeu vidéo,  toutes les composantes fondamentales à une culture n’y sont pas très développées. Bien qu’il existe un cadre normatif et institutionnel, il est demeuré minimal, les joueurs jouissent , ce qui mène à un second point de vue, celui d’un autre jeu en ligne, League of Legends (En ce moment le jeu le plus joué au monde, comptant près de 35 millions d’abonnés, mais officiellement en date du 26 juillet 2011 il en comptait  15 millions). Arthas, personnage de World of Warcraft

Sans aborder les nombreuses différences entre ces deux jeux et les multiples raisons qui sont derrières les forces et faiblesses de chacun, nous pouvons observer que les créateurs de League of Legends ont poussé un peu plus loin le cadre normatif et institutionnel, au point où vous pouvez voir, de façon distincte et clair, le code de conduite du joueur et le tribunal, où les cas sont discutés et conservés de la même façon que la jurisprudence. Dans ce second cas, ces éléments, combinés avec le coeur du jeu, forment les caractéristiques de bases nécessaire à la formation d’une culture propre à l’univers de ce jeu.

Traditionnellement, nous pouvions dire que les cultures se limitaient à des pays, des langues ou des régions. Maintenant, avec les univers de jeux vidéo qui gagnent en profondeur, les cultures se forment sans relations avec ces limites physiques, mais plutôt avec seules limites les serveurs qui desservent des territoires donnés pour des raisons de qualité de service, ce qui peut tout de même être modifié par le joueur.

Je vous invite à écouter les 5 premières minutes de cet interview avec les producteurs d’une prochaine sortie à forte teneur culturelle et de partager vos impressions vu de cet angle, pas simplement celui du joueur qui adore la série. Vous verrez la place qui est donnée à certains mots comme «folklore», «personnalisation», «immersion» et tout ce qui a trait à l’aspect «social». En réalité, ces éléments forment presque le jeu plus que le jeu en soit. Il s’agit de «The Elders Scrolls Online», un univers qui a bientôt 20 ans et qui, aux côtés des World of Warcraft, Assassin’s Creed, Halo, Guild Wars et bien d’autres, sont de nouveaux incubateurs de culture via le web.

The Elder Scrolls Online – Partons à la découverte du jeu – PC – jeuxvideo.com

One comment on “Jeu et culture ne font plus qu’un!

  1. Reprit dans un autre article : Synthèse des facteurs culturels et du comportement en ligne

Leave a Reply

  

  

  

Current ye@r *