Plus de haine que de gêne sur le web!

Témoignages fiables ou douteux?

Exemple tiré d’une page Google Places, les commentaires sont-ils pertinents?

Un autre aspect aspect à considérer est le sentiment d’anonymat et de distance que les internautes peuvent avoir par rapport à leurs propos. Il semblerait que, spécialement chez les jeunes australiens, ce sentiment contribue à une augmentation des messages et des conversations de haine sur le web. Il n’y a pas vraiment de quoi surprendre à ce niveau, car plusieurs d’entre vous ont peut-être expérimenté le fait de dévoiler par écrit un message que nous ne nous sentons pas en mesure de dire dans une conversation traditionnelle.

 

Qu’est-ce que cela vient faire sur mon rôle de gestionnaire web?

Lorsque vous êtes sur le web, vous pouvez être, autant que n’importe qui, être la cible de tels messages. Ainsi, si vous êtes un gestionnaire de site web, n’oubliez pas de mettre en place des processus d’authentification, de modération et de réaction face à d’éventuelles situations de haine, gratuite ou exagérée. Cet aspect est beaucoup plus facile à gérer sur son propre site, où il s’agit de demander un certain nombre d’information d’identification et de soumettre les commentaire ou témoignages à une modération plutôt que de faire qu’ils s’affichent en temps réel.

Par contre, sur les réseaux sociaux, ce phénomène ne peut ni être prédit, ni être effacé. En ce sens, il serait donc préférable de poser un geste concret sur la portion d’information que vous contrôler (votre page fan, votre twitter, etc.) en réponse à cette attaque afin de vous assurer qu’un courant d’information dément, de façon transparente, l’information à caractère négatif.

C’est également une réalité qu’il faut garder en tête lorsque nous observons des critiques sur des réseaux plus ouverts (comme Google places) et se garder de petites réserves sur la fiabilité de l’information présentée anonymement.

Ce sujet est particulièrement intéressant lorsque l’on observe que l’influence des pairs est un élément qui a une influence très importante sur le comportement en ligne, et ce, dans toutes les cultures. Si la situation au Québec vous intéresse, lisez mon article sur l’utilisation des réseaux sociaux au Québec.

Je serais intéressé à savoir si, dans votre expérience personnelle ou professionnelle, vous considérez les témoignages que vous lisez avec intérêt, méfiance ou indifférence?

Voici le petit vidéo qui m’a incité à vous parler de ce sujet :

Leave a Reply

  

  

  

Current ye@r *