Diminution de l’engagement – la faute revient aux entreprises!

Si les fans Facebook sont moins engagés en octobre qu’en mars!

Tableau présentant les taux de mise à jour des pages Facebook par les entreprises

C’est ce que révèlerait les deux tableaux présentés dans cet article et issus de Frank Reed dans cet article sur Marketingpilgrim.com. Le premier présente le taux moyen de mises à jour des pages corporatives par leur propriétaire selon leur industrie et montre que plus de 75 % des entreprises font moins de 6 mises à jour par mois sur leur page Facebook… Il faudrait faire bien attention à ne pas mettre toutes les entreprises dans la même situation, puisque le milieu de l’hôtellerie (restaurants, cafés, spas, etc.) ont déjà pris les grand moyens pour s’assurer de maximiser l’engagement de leurs fans.

Croyez-vous que ce sont les deux seuls créneaux à pouvoir profiter des réseaux sociaux ?

Selon moi, aucune chance que ce soit la véritable raison, par contre il est vrai que l’avantage de ces entreprises est nettement plus facile à percevoir et, à la limite, à atteindre, surtout au niveau des promotions et de la fidélisation de la clientèle. Je vous invite à partager votre opinion si jamais il diffère à ce niveau. Il y a évidemment des différences majeures à tenir compte lorsque nous développons une stratégie pour augmenter l’engagement et la taille d’une communauté associée à une page corporative sur Facebook. Si vous avez lu mon article sur les raisons pour lesquelles les Québécois suivent une marque, et bien vous vous souvenez que  les promotions ne sont qu’en 5e position, et que des raisons comme «trouver des réponses à mes questions», «les informations véhiculées et publiées m’intéressent», «c’est divertissant» et «Pour être au courant des nouveautés» sont 4 raisons plus fortement représentées et elles peuvent s’appliquer à tous les sujets et domaine d’activité, ou presque.

Graphique présentant le taux d'engagement sur les pages Facebook

Ainsi dit, ce n’est certainement pas parce que les entreprises ne savent pas quoi faire pour créer cet engouement pour leur marque, mais qu’ils n’y consacrent pas les ressources nécessaires. Si vous avez à gérer une page corporative, prenez exemple sur ces restaurants, cafés et spas dans la fréquence de vos mises à jour tout en adaptant votre message, faire preuve d’un minimum d’originalité et vous devriez constater des résultats sur le long terme. Vous n’êtes pas convaincus, observez attentivement le graphique «Engagement rates». La plupart des domaines ont vu une forte diminution de l’engagement des fans de leurs pages Facebook depuis le mois de mars et, étrangement, les chiffres correspondent au classement des secteurs selon la fréquence des mises à jour. Les secteurs des restaurants, cafés, des spas et de la politique sont les seuls à être demeurés près du seuil de 1%, ce qui veut dire qu’un fan sur 100 qui aurait actuellement vu votre publications la commente, l’aime ou la partage… ce qui veut dire que dans le milieu communautaire un fan sur 330 qui voient la publication réagit… Ça demande beaucoup de fans pour faire circuler un message vous en conviendrez. La statistique concernant les politiciens demande d’observer le timing avec les présidentielles américaines, ce secteur est probablement affecté positivement par cet évènement  il faudrait revoir l’étude en mars 2013.

La pensée du jour : Il n’y a pas de communauté engagée par magie dans les réseaux sociaux!

C’est un autre type de travail, mais il doit être fait et sérieusement, car les résultats sont directement reliés aux efforts et ressources investies.

Leave a Reply

  

  

  

Current ye@r *